Kasaï Central : des vivres et non vivres de la communauté musulmane Ahmadiyya aux prisonniers à Kananga (Congo)

Prison de Kananga/Ph ACTUALITE.CD Prison de Kananga/Ph ACTUALITE.CD

La communauté musulmane Ahmadiyya a offert des vivres et des non vivres aux pensionnaires de la prison centrale de Kananga mercredi 21 juillet à l’occasion de la fête de Eid Mubarak.

Selon Ramiz Ahmed, le missionnaire en chef de la communauté Ahmadiyya, cette donation rentre dans le cadre des prescrits du Coran qui voudraient qu’il y ait partage entre les humains et surtout les démunis. Le missionnaire en chef Ramiz Ahned a, à l’occasion, annoncé les mêmes actions en faveur de plus de 1000 pensionnaires détenus dans les prisons de Demba, Luiza (Kasaï Central) et Ilebo (Kasaï).

Pour sa part, le directeur de la prison centrale de Kananga, Coco Lonji, a salué l’acte posé par la communauté Ahmadiyya « car elle vient soulager tant soit peu la situation des prisonniers ».

La communauté musulmane a commémoré mardi 20 juillet la Tabaski. Cette commémoration consiste à égorger un mouton ou l’équivalent dix semaines après Aïd El Fitr pour honorer les prescrits du coran.

Sosthène Kambidi

source Kasaï Central : des vivres et non vivres de la communauté musulmane Ahmadiyya aux prisonniers à Kananga | Actualite.cd

1 reply

  1. Sorry to publish this article in French language. Just wanted to show that the Ahmadiyya Muslim Community of course is active all over the world and is happy to do some humanitarian work, here for prisoners in Congo.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.